Comment choisir le matelas pour votre bébé ?

Posté by le dans Naissance | Commentaires fermés sur Comment choisir le matelas pour votre bébé ?

Pour que votre bébé fasse les rêves les plus doux, en parfaite sécurité, il est impératif de choisir un matelas adapté. Les points à vérifier ne sont pas les mêmes que pour un matelas d’adulte.

La taille du matelas pour bébé

La taille du matelas dépend de la taille du lit : pour un berceau standard, le matelas fera 33x72cm, pour un lit de bébé, 60x120cm, et pour un lit enfant, 70x140cm. Le couffin n’est adapté que jusqu’à l’âge de 3 mois. Après, il faut passer au véritable lit pour bébé. A partir de l’âge de 3 ou 4 ans, on opte généralement pour un lit « de grand ». Cela évite les tentatives d’équilibristes, lorsque bébé est suffisamment agile pour escalader les barreaux de son lit.

La taille du matelas pour bébé et du sommier doivent être strictement identiques. Un matelas trop petit par rapport à l’armature du couchage peut avoir des conséquences dramatiques : le bébé peut glisser sur un côté et se retrouver coincé contre la structure du lit. Plus d’infos sur le bonne taille de matelas pour votre bébé ici.

chambre bebe

L’épaisseur du matelas pour bébé

Un matelas pour bébé fait donc en général 60x120cm, pour une épaisseur comprise entre 12 et 15 cm. Le matelas doit être assez ferme, mais par trop ! Cela correspond à une densité comprise entre 20 kg et 22 kg au mètre carré. Les matelas de couchages d’appoint, pour le voyage, ont une densité comprise entre 16 et 18 kg au m³. Certains modèles sont évolutifs, avec une face assez souple, utile jusqu’à ce que le tout-petit pèse 10 kg, et une face plus ferme, qui convient au-delà de ce poids.

Les matelas aux caractéristiques spécifiques

Les bébés ont un système immunitaire encore fragile. Pour une hygiène parfaite, certains matelas sont déhoussables. Cela permet de laver leur coutil. Sinon, misez sur le lavage des alèses. Évitez cependant les alèses imperméables en PVC, qui empêchent la ventilation du matelas, et retiennent l’humidité.

En outre, un matelas pour bébé peut être hypoallergénique, antibactérien et antiacarien. Les matelas en mousse certifiés Oeko-Tex ou Certipur sont fabriqués sans traitement chimique. Les matelas en latex naturel ont la capacité de freiner le développement des bactéries. Ils ont aussi des propriétés thermorégulatrices, et un maintien confortable. Ceux en fibre de coco ou en fibre de bambou sont hypoallergéniques, et très respirants. Certains matelas peuvent être faits de fibre de tencel, issu de la pulpe de bois d’eucalyptus. C’est la matière idéale pour les bébés qui transpirent beaucoup, car elle a de fortes capacités d’absorption de l’humidité.

De nombreux matelas hypoallergéniques sont fabriqués à partir d’un savant mélange de ces diverses matières de remplissage, pour utiliser les qualités et les caractéristiques de chacune.

Faut-il un surmatelas ?

Non, tout simplement. Certains parents sont tentés de placer sur le matelas de bébé un surmatelas, avec l’idée de compenser la fermeté du matelas et d’offrir un couchage plus moelleux à leur enfant. C’est inutile, pour un bébé dont la faible corpulence appelle un couchage plutôt ferme, et même dangereux. De nombreux cas de MSN (mort subite du nourrisson) sont causés par un étouffement dans une literie mal ajustée. Le risque de MSM est à son maximum entre l’âge de 2 à 3 mois, mais il perdure jusqu’à l’âge de 12 mois.

Y a-t-il des accessoires supplémentaires à prévoir ?

Il vous faut bien sur une batterie d’alèses et de draps housse, en 100% coton. D’autres accessoires peuvent s’avérer utiles. Que vous choisissiez d’utiliser un coussin cale-tête ou anti tête plate, ou non, dans tous les cas, il est impératif de coucher votre nourrisson sur le dos. A noter, les problèmes de tête plate arrivent avec de matelas trop durs. Un oreiller classique pourra être utile à partir de l’âge de 9 mois, mais pas avant.

En ce qui concerne le tour de lit, deux écoles s’affrontent. Certains sont partisans de choisir un tour de lit en tissu aux motifs enchanteurs, qui va faire rêver bébé. Il est même conseiller d’en acheter deux identiques, pour que les bébés qui transitent de la crèche à la maison retrouvent un environnement familier et sécurisant. D’autres prônent le simple lit à barreaux, sans tour de lit, pour que bébé s’ouvre à son environnement. A vous de choisir, en fonction de son caractère.
Vous pouvez aussi placer près du lit une petite lumière, une veilleuse rassurante dans la pénombre.

N’oubliez pas de fixer au-dessus du lit un joli mobile musical. Cela créera un rituel charmant au moment du coucher.

Pensez aussi à vous : installez un fauteuil confortable près du lit de bébé. Ainsi, il pourra recevoir facilement ses repas nocturnes, et plus tard ce sera l’assise indispensable pour toutes les histoires et contes du soir, au moment du coucher.

Un dernier conseil, ne réutilisez pas le matelas de votre premier bébé pour son petit frère ou sa petite sœur. Au bout de quelques années, un matelas pour bébé a forcément vécu, en hygiène et en confort. Il vaut donc mieux investir dans un matelas neuf à chaque naissance. De bons matelas pour bébé sont disponibles à moins de 100 euros, c’est un investissement raisonnable pour lui assurer des nuits douces et sereines.