Parents : gérer un adolescent en crise, comment y arriver ?

Posté by le Déc 26, 2016 dans Pédagogie | 1 commentaire

La crise d’adolescence est un passage obligé pour tout le monde. Vous n’allez quand même pas oser me dire que vous n’avez pas eu de crise d’adolescence vous ? Même moi je me souviens de la mienne et je n’étais pas un cadeau pour mes parents. Je me demande comment moi je réagirais quand mon petit Léo nous fera sa crise d’adolescence ? On verra au moment opportun. Dans tous les cas, aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de la crise d’adolescence, c’est une période aussi difficile pour les parents que pour les enfants je tiens bien à le souligner.

En tant que parents, il est difficile pour nous de faire face aux rejets de nos enfants aux insultes et tout ce qui va avec. Pour les enfants, c’est encore plus difficile, car ils entrent dans une phase de changement important dans leur vie, mais surtout au niveau de leur corps. Ce n’est pas toujours facile à vivre et si certains ados restent calmes et discrets, pour d’autres c’est plus pénible ce qui les rend un chouilla agressifs et insupportables. Parents, comment réagir durant cette période délicate de votre vie et de celle de vos enfants ?

Le rejet est une réaction normale de votre enfant

La crise d’adolescence est toujours une période difficile à vivre et cela pour l’ensemble de la famille, dans certaines c’est plus pire que d’autres il faut bien avouer. Il y a des adolescents plus violents que d’autres, et il y en a qui sont calmes et ne font pas du tout de vagues, leurs parents sont chanceux. Vous devez cependant savoir que le rejet est quelque chose de normal dans une crise d’adolescence, il ne faut pas prendre les choses trop au sérieux.

rage-1703978_1280

Très souvent, les parents ne comprennent pas ce qui se passe, comment leur petit bébé a pu se transformer en une telle furie ? À la moindre question posée aux  ados, ces derniers disent que leurs parents sont tout le temps sur leur dos. Les rapports difficiles avec les enfants deviennent insupportables à un moment donné puisqu’on se donne à fond pour les aider et leur permettre de bien s’épanouir et rien ne semble pourtant marcher.

Il existe une bonne explication pour vous permettre de comprendre. En faite, la crise d’adolescence est un processus naturel de séparation entre les adolescents et les parents. En effet, les enfants sont de plus en plus indépendants en grandissant et cherchent à affirmer cette indépendance de toutes les manières possibles. Si vous étiez les parents sont les plus importantes dans la vie d’un enfant, à l’adolescence, cela change, vous devenez des personnages secondaires, des boulets, car l’ado est en train de se créer son propre monde avec ses pairs et vous n’êtes pas sensé en faire partie parce que vous êtes « vieux ».

Le rejet est une façon pour l’ado de vous démontrer qu’il est bien indépendant, mais cela ne signifie pas pour autant que votre adolescent n’a plus besoin de vous contrairement à ce que vous pensez et à ce qu’il peut vous faire penser. Au contraire, c’est durant cette période critique que votre enfant aura le plus besoin de vous pour lui rappeler les limites qu’il ne doit pas dépasser.

Ils vont ainsi avoir besoin de temps, de votre attention, mais aussi de votre affection, sans en faire trop cependant il en faut juste un peu de temps en temps, pour réellement arriver à se trouver. L’adolescent cherchera plus de liberté, car il se croit déjà adulte et pourtant d’une minute à l’autre il pourrait bien agir comme un enfant. Il faut comprendre le paradoxe de l’adolescence et essayer de gérer les choses le mieux possible.

Votre adolescent est de plus en plus fragile

Chez les adolescents, bien que la crise soit passagère, elle reste quand même une période très délicate et il est très fragile durant cette phase. Ils veulent revendiquer leur indépendance et pourtant ils savent très bien qu’ils ne peuvent pas s’en sortir sans leurs parents. C’est assez paradoxal, cette recherche d’indépendance et pourtant ce besoin en même temps des parents, et même eux le savent.

Ils cherchent à avoir plus d’autonomie, ils ne veulent pas être surveillés, que vous les suiviez au pas ou que vous leur posiez trop de quelques. Ils ne veulent pas que vous leur demandiez à tout bout de champ ce qu’ils font et où ils sont. Mais en dépit de cela ils savent très bien que vous devez aussi être là pour les cadrer, pour leur donner des repères des limites et pour imposer vos règles afin de les aider à se façonner dans leur vie de tous les jours.

Il est ainsi indispensable d’apprendre à trouver le juste milieu entre ce besoin d’autorité et le besoin de règle et de sévérité. Comme c’est une période de grande fragilité, l’adolescent a besoin de la poigne des parents pour les garder dans le droit chemin et lui donner une certaine stabilité et plus de solidité parentale, mais aussi pour aider l’ado à éviter de succomber aux nombreuses tentations et aux envies qui peuvent l’assaillir.

Il est indispensable d’accompagner votre adolescent du mieux que vous pouvez sans pour autant l’envahir ou encore vous immiscer un peu trop dans sa vie. Ne faites pas comme ces parents paranos qui vont jusqu’à pister des enfants dans leur déplacement au quotidien. Bien que cela puisse aider ou rassurer dans certains cas, c’est aller trop loin.

Ado, grand incompris du monde

Durant sa crise, l’adolescent un grand incompris, des parents, mais aussi de l’entourage. Ils ont souvent l’impression que personne ne les comprend même en dépit du fait que vous essayez de faire de votre mieux, cela génère souvent des tensions dans les rapports parents-enfants. Ils aspirent ainsi à avoir plus de considération de votre part et que vous arrêtiez de les traiter comme des enfants, qu’ils ne sont plus.

L’adolescent cherche à ce qu’on le prenne au sérieux encore plus quand il faut face à une situation qui est délicate pour lui. Vous ne devez pas vous moquer de votre adolescent ou encore minimiser ce qu’il est en train de vivre ou de ressentir, car cela pourrait bien le blesser et rendre les choses encore plus difficiles et les pousser à faire des bêtises. Il est donc nécessaire de toujours prendre au sérieux ce qui leur arrive, même pour un chagrin d’amour qui peut bien passer dès le lendemain.

Les adolescents deviennent des mini-adultes en devenir, mais avec les hormones en batailles, moins de connaissances de la vie qui a envie de tout envoyer balader beaucoup de fois, mais que vous ne devez surtout pas laisser livre à lui-même durant cette période critique de sa vie.

 Quel comportement adopter dans ce cas ?

Si vous demandez l’avis d’autres parents, vous allez vous rendre compte que la majorité vous dira que c’est un cap très difficile à passer. Être parent d’un ado est sans doute le plus difficile des boulots, vous allez vous sentir désarmé et impuissant à plusieurs reprises. Il ne suffit pas d’être des parents désarçonnés il faut aussi devenir psychologue et essayer de comprendre ce qui se passe dans la tête de votre ado en crise.

psychologist-1015488_1280

Ce que je vous conseille aujourd’hui afin de réussir à faire régner la paix et l’harmonie chez vous est de ne pas trop chercher à avoir la relation que vous aviez avec votre enfant quand il était plus petit. Votre enfant a grandi depuis et vous devez ainsi vous adapter. Vous devez prendre du recul pour être plus à l’écoute des messages que votre ado vous envoie avec son comportement, même si cela peut parfois vous sembler un peu fou vu qu’il est dans sa crise d’adolescent. Il est aussi nécessaire que vous appreniez à accepter les contradictions de votre enfant quand il vous dit par exemple qu’il a besoin d’espace, mais qu’il a besoin de votre attention également.

L’erreur à ne pas faire pour espérer une relation sans accroc est encore de prendre trop à cœur le rejet de votre adolescent. Comme je vous l’ai dit, c’est une période difficile pour lui et la réaction normale selon lui est de vous rejeter. Il faut prendre les choses plus légèrement sinon vous allez avoir une crise cardiaque bien rapidement.

Vous ne devez surtout pas bousculer l’adolescent, il doit venir à vous de son propre chef, mais rappelez-lui toujours que vous êtes là et que vous serez toujours là s’il a besoin de vous, c’est toujours nécessaire. Vous devez vous douter que c’est difficile de passer cette période, de supporter les changements et tout ce qui vient avec la puberté, mais vous devez absolument tenir le coup.

 Sachez que vous êtes les idoles de vos enfants, ils vous voient comme leur port d’attache ce qui fait que vous ne devez pas montrer de la faiblesse devant eux ou encore exploser. Vous devez rester solide, impartial et aussi juste pour prendre toutes les décisions nécessaires. Ne vous prenez pas trop la tête à cause des disputes et des prises de bec que vous pouvez avoir, votre adolescent vous dira des choses qu’il ne pense même pas.

1 commentaire

  1. Merci de ces conseils, je ne sais pas ce que je vais faire avec mon fils, car il me fait la vie dure, très dure. Je ne sais plus quoi faire, à qui je dois m’adresser pour avoir de l’aide ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *